Yves Saint Laurent, dialogues avec l'art
Rencontre avec Laurent Le Bon

à

Réserver un billet

"Tel un fleuve, mon imagination a charrié avec le temps toute la musique, la peinture, la sculpture, la littérature, cela même que Nietzsche appelait les fantômes esthétiques sans lesquels la vie serait intenable, fantômes qui protègent mon existence et que les collections incarnent."

Yves Saint Laurent est le premier grand couturier à entamer un véritable dialogue avec les artistes. Lors de la collection automne-hiver 1965, il présente une série de robes hommage à Piet Mondrian. En traduisant l'univers de Mondrian puis ceux de Serge Poliakoff et de Tom Wesselmann, Yves Saint Laurent accomplit la translation de tableaux en deux dimensions en une nouvelle œuvre d'art en trois dimensions et met l'art "en mouvement". Ce dialogue avec les artistes se poursuivra durant toute sa carrière avec des hommages à Henri Matisse, Georges Braque, Pierre Bonnard, Fernand Léger, Vincent van Gogh ou encore Pablo Picasso. 

Yves Saint Laurent est aussi celui qui fait véritablement entrer la mode au musée. Il est le premier couturier à faire l'objet d'une grande rétrospective de son vivant au Metropolitan Museum of Art de New York en 1983, ouvrant la voix au succès des grandes expositions monographiques consacrées aux créateurs de mode et à la "patrimonialisation" de la mode.

Président du Musée national Picasso-Paris, Laurent Le Bon reviendra sur les liens étroits qui lient Yves Saint Laurent et les artistes et analysera les changements que la mode opère dans le monde des musées. Il abordera également l'influence de Pablo Picasso sur celle d'Yves Saint Laurent.

Laurent Le Bon

Né en 1969, diplômé de Sciences Po Paris, de l’École du Louvre et de l’École nationale du patrimoine, Laurent Le Bon est conservateur général du patrimoine. Il a été en charge de la commande publique à la Délégation aux arts plastiques du ministère de la Culture et de la Communication puis, de 2000 à 2010, conservateur au Musée national d’art moderne, Centre Pompidou. Il a été commissaire d’une cinquantaine d’expositions et l’auteur des ouvrages afférents, notamment « Dada » au Centre Pompidou, « Jeff Koons Versailles » au château de Versailles et, en 2017, « Jardins » aux Galeries nationales du Grand Palais, « Dioramas » au Palais de Tokyo et « Le Massacre des Innocents. Poussin, Picasso Bacon » au Domaine de Chantilly.

De 2008 à 2014, il a dirigé le Centre Pompidou-Metz, où il a assuré le commissariat des expositions « Chefs-d’œuvre ? » et « 1917 ».

Il a assuré la direction artistique de Nuit Blanche qui s’est tenue à Paris le 6 octobre 2012.

Enseignant à l’École du Louvre et à Sciences Po Paris, il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages, notamment « Une autre histoire de l’art », en codirection avec Yves Le Fur et Jean de Loisy, éditions La Martinière.

Il est, depuis juin 2014, Président du Musée national Picasso-Paris.