Yves Saint Laurent : les coulisses de la haute couture à Lyon
Rencontre avec Esclarmonde Monteil et Aurélie Samuel

à

Réserver un billet

Du 9 novembre 2019 au 8 mars 2020, le musée des Tissus de Lyon organise en collaboration avec le Musée Yves Saint Laurent Paris l'exposition "Yves Saint Laurent : les coulisses de la haute couture à Lyon" qui met en lumière les liens privilégiés entretenus par le couturier durant quarante ans de collaboration avec les soyeux lyonnais, fabricants et fournisseurs des tissus et étoffes de la région.

Cette exposition est un événement sans précédent puisqu'il occasionne un dialogue inédit entre les collections du musée des Tissus de Lyon et celles du Musée Yves Saint Laurent Paris. Les commissaires de l'exposition se sont  livrées  à des recherches approfondies, et ont notamment réalisé des interviews filmées des collaborateurs du couturier et des fabricants de tissus, pour comprendre et restituer avec précision le processus créatif d'une collection.

Esclarmonde Monteil, directrice du musée des Tissus de Lyon et Aurélie Samuel, directrice des collections du Musée Yves Saint Laurent Paris reviendront sur la genèse de cette exposition dont elles sont commissaires. Elles partageront avec le public la manière avec laquelle, à partir d'une grande variété de documents, elles ont rendu compte de l'étroite collaboration entre Yves Saint Laurent et les maisons lyonnaises.

Esclarmonde Monteil

Nommée Directrice générale et scientifique du Musées des Tissus et des Arts décoratifs depuis septembre 2018, Esclarmonde Monteil a conçu le nouveau projet scientifique et culturel qui impulse la renaissance du musée et l’accompagne dans sa mue pour le hisser au niveau des plus grandes institutions du 21e siècle.

Conservatrice du patrimoine, elle fut précédemment directrice - conservateur en chef du Musée de la Toile de Jouy de Jouy-en-Josas (78) à partir de 2013.

  

    

Aurélie Samuel

Aurélie Samuel a rejoint le Musée Yves Saint Laurent Paris en 2017 comme directrice des collections. Elle a conçu le projet scientifique et culturel du musée, qui a permis à l'institution d'obtenir, l'année de son ouverture, l'appellation "Musée de France".

Conservatrice du patrimoine, historienne de l'art et indianiste de formation, elle fut précédemment à la tête de la Section Textiles au musée national des Arts asiatiques – Guimet durant 15 ans.