Les bouleversements des défilés de mode
Rencontre avec Lydia Kamitsis

à

Réserver un billet

[La conférence est complète]

Les défilés de mode ont-ils toujours été les superproductions d’aujourd’hui ?

Depuis le premier défilé sur des mannequins vivants de Charles Frederick Worth, en 1870, jusqu’à aujourd’hui, quelles étapes marquantes ont conduit les défilés de mode à devenir de grands shows ?

D’abord à la tête de la maison Dior, Yves Saint Laurent respecte les règles strictes et codifiées de présentation des collections. Celles-ci s’appliquent également dans la maison qu’il fonde à son nom en 1962. Tout en valorisant les codes classiques de la haute couture, Yves Saint Laurent est l'un des artisans de la modernisation de la présentation des collections. Il est également l’un des rares couturiers à ouvrir cet exercice du défilé à un public très large au-delà du monde professionnel de la mode. Il a notamment intégré ses défilés dans des évènements populaires, comme la Fête de l’Humanité en 1988 et la Coupe du Monde de Football en 1998, à l’occasion desquels il présente ses pièces iconiques.

Du carton d’invitation au lieu du défilé, en passant par le décor, la musique, les mannequins ou les invités, cette conférence sera l’occasion pour Lydia Kamitsis de décortiquer cette discipline qu’est le défilé de mode, qui illustre d’une certaine façon l’histoire de la modernité, et quelle fut la part d’Yves Saint Laurent dans cette histoire.

Lydia Kamitsis

Lydia Kamitsis est historienne de la mode, archéologue du vestimentaire, consultante culturelle et commissaire d'exposition. 

On lui doit une œuvre assez variée comme les biographies de Paco Rabanne (1998), Lesage (2000), Madeleine Vionnet (2007) et Michèle Rosier (2016). Elle est également maître-d’œuvre du Dictionnaire international de la mode (2005), coécrit avec Bruno Remaury. Son exposition « Olivier Theyskens In Praesentia » a lieu actuellement à la Cité de la dentelle et de la mode à Calais.