1971
La collection du scandale

Le 29 janvier 1971, Yves Saint Laurent présente la collection dite « Libération » ou « Quarante », inspirée par la mode de ces années marquées par la guerre. C’est Paloma Picasso, parce qu’elle s’habille aux puces, qui inspire le couturier.

Robes courtes, semelles compensées, épaules carrées, maquillage appuyé, ces références au Paris de l’Occupation font scandale. Violemment critiquée par la presse, la collection donne toute son ampleur au courant rétro qui envahira rapidement la rue.

Galerie