Yves Saint Laurent : la révolution Mondrian
Rencontre avec Brigitte Léal

at

« Le chef d’œuvre du XXèmesiècle, c’est un Mondrian » Yves Saint Laurent

Pour plusieurs des modèles de la collection haute couture automne-hiver 1965, Yves Saint Laurent s’inspire du peintre abstrait Piet Mondrian. Qualifiée de révolutionnaire par le Women’s Wear Daily, cette collection offre un style moderne et avant-gardiste qui suscite un enthousiasme instantané. Le couturier a su capter l’esprit de son époque en réalisant des modèles pensés pour être mobiles et gracieux, dynamiques dans le dialogue des couleurs et des lignes. 

Ce Mondrian porté, démultiplié, c’est-à-dire démocratisé, incarne le corps moderne, la femme moderne, le monde moderne. En ce sens, en paraphrasant le couturier, « le chef d’œuvre du XXème siècle, c’est un Mondrian d’Yves Saint Laurent ».

Cette conférence est l’occasion pour Brigitte Léal de revenir sur la portée de la collection automne-hiver 1965 dans l’histoire de la mode et surtout dans l’histoire de l’art.

Brigitte Léal

Brigitte Léal est conservateur général du patrimoine et directrice adjointe en charge des collections du Musée national d’art moderne au Centre Pompidou. Commissaire de plusieurs expositions dont « Mondrian / De Stijl » en 2010, elle est également à l’origine de nombreux ouvrages sur les grandes figures de l’art du XXème siècle, parmi lesquelles Pablo Picasso et Georges Braque.